Il suffit de regarder une carte et l’évidence saute aux yeux : l’échelle pertinente pour faire entendre la voix de la France dans le concert des Nations est bien celle de l’Europe.
Pourtant les propositions politiques actuelles sont dans leur immense majorité très critiques si ce n’est hostiles, tant à l’égard de l’UE que de l’euro.
Nombre de spécialistes s’accordent sur le fait que l’union monétaire souffre de vices de construction en partie responsables de la situation actuelle.


Agnès Bénassy-Quéré, spécialiste des relations monétaires internationales et présidente-déléguée du CAE, viendra partager sa vision de l’euro.

Thème : “Euro avancer ou reculer ?”

Date : 04 avril 2017